Pourquoi WordPress est toujours le meilleur CMS en 2022

Un site web, est une plateforme en ligne, accessible ou non publiquement, constitué d’une ou plusieurs pages.

 

Sans entrer dans les détails, il existe plusieurs langages et techniques différentes pour créer un site web.

 

Mais, WordPress est toujours en 2022, le CMS le plus utilisé au monde puisque 43% des sites web fonctionnent depuis cette technologie.

 

Dans cet article, nous allons voir ensemble pourquoi ce CMS est dans la majorité des cas, encore aujourd’hui, la meilleure technique pour assurer le développement de votre site web.

wordpress

Sommaire

Histoire brève du développement web

L’histoire du développement de site web à proprement parler commence véritablement en 1990, au CERN Franco-Suisse lorsque Tim Berners-Lee développe l’HyperText Markup Language, l’HTML.

 

Fun Fact : Vous pouvez retrouver la première page web créée sur le site du CERN.

 

Langage de base des pages web encore aujourd’hui, les possibilités esthétiques de l’HTML sont très basiques. C’est pourquoi dès 1996, un second langage est créé, venant en surcouche de l’HTML, le CSS1 (Cascading Stylesheet). Permettant beaucoup plus de personnalisation aux pages.

 

Seulement, les pages construites seulement grâce au langages HTML et CSS sont des pages statiques. L’utilisateur ne peut pas faire d’ajout ou interagir réellement (en dehors de quelques animations) avec la page. Ce qui ne correspond pas à la demande grandissante d’interaction des utilisateurs du milieu des années 90, demande qui amènera le Web 2.0 au début des années 2000.

 

Pour permettre plus d’interactions, 2 autres langages sont créés, il ne sont peu ou pas visibles par l’utilisateur, on parle donc de langages Back-end. Ces langages, à savoir le PHP et le Javascript permettent aux sites web d’être plus dynamique et de permettre des ajouts et des interactions des utilisateurs.

 

Par la suite, de nouveaux langages, plus performants ont été développé, aussi bien en « Front-end » comme le React, l’Angular, le VUE, jQuery, etc. Qu’en « Back-end » avec Python, Ruby, Java, C# .NET, C++

Mais encore aujourd’hui, la majorité de sites web utilisent l’HTML et le CSS allié au PHP et au Javascript. Notamment les sites fonctionnant sur WordPress.

C'est quoi un site "from sratch"

Quand on évoque le « développement web« , le développement « from scratch » est dans l’inconscient collectif ce que l’on s’imagine. 

 

Partir d’une page blanche, d’une simple idée à laquelle le développeur va donner vie, en choisissant les langages les mieux adaptés au projet. Eventuellement, en se basant sur quelques frameworks et sur les précieux coups de pouces de ses congénères sur stackoverflow.

 

C’est comme cela que sont développés les gros sites comme Amazon, Facebook… Ou les sites proposant des fonctionnalités très spécifiques. Ainsi que les applications et éventuellement les logiciels mais c’est une autre histoire.

 

L’avantage à ce que votre site soit conçu à 100% par des développeurs est la totale liberté que cela vous permet. Ceci étant dit, ce n’est dans la majorité des cas pas la meilleure solution pour votre projet, et cela pour plusieurs raisons : 

 

  • Coût beaucoup plus élevé que d’autres solutions. Notamment, parce-que vous allez devoir passer par plusieurs développeurs spécialisés en Front-end, Back-end et une personne pour gérer le projet.
  • Le temps de développement sera plus long
  • Vous devez vous assurer que votre projet respecte les bonnes pratiques en terme d’UX et de SEO
  • Vous dépendez beaucoup de votre prestataire/développeurs.   

C'est quoi un CMS

Apparus au début des années 2000, les Content Management System (système de gestion de contenu), sont des « logiciels » qui permettent de concevoir, gérer et mettre à jour des sites web.

 

En d’autres mots, ce sont des solutions qui ont comme objectifs, soit de permettre à de simples administrateurs de mettre à jour du contenu textuel d’un site web facilement, soit carrément de permettre à un administrateur de mettre en place un site web sans avoir à éditer de code.

 

Il existe plusieurs centaines de CMS, avec chacun leurs spécificités. Dans cet article nous n’allons en évoquer que quelques-uns, il s’agit des plus populaires et des plus marquants mais ce ne sont pas les seuls.

WordPress

Créé en 2003, WordPress est un CMS gratuit, libre et open-source. À l’origine, WordPress permettait surtout de créer des blogs. Mais suite à de nombreux ajouts de la communauté, ce CMS est rapidement apparu comme étant une référence aussi bien pour des sites vitrines, des sites applicatifs, des sites e-commerce, des sites institutionnels

Joomla, Drupal, Magento...

Dans le top des CMS les plus utilisés, après WordPress on retrouve d’autres solutions comme Joomla, Drupal ou Magento. Bien que dans certains cas très précis un de ces CMS puisse être plus pratique pour votre projet, ce n’est globalement jamais le cas. Que ce soit Joomla, Drupal ou Magento, ces CMS n’offrent pas plus de fonctionnalités que WordPress, ne sont pas plus rapide, sont plus complexes à maitriser. Et surtout, ils sont sur le déclin et donc de moins en moins de plugins et de contenus est ajouté pour ces plateformes.  

Prestashop

Cas un peu particulier des CMS, Prestashop est depuis sa création en 2007 le CMS spécialisé pour les site e-commerce. Il présente certains avantages par rapport à WordPress + Woocommerce, notamment dans la gestion de gros catalogues produits. Mais pêche sur beaucoup d’aspect, notamment concernant l’optimisation pour les moteurs de recherche. Prestashop peut donc être envisagé dans le cadre d’un site e-commerce massif, mais nous y préférons personnellement Woocommerce dans notre agence pour des raisons de SEO principalement.

Les plateformes en ligne (Wix, Shopify...)

Une solution encore différente qui prend de plus en plus de parts de marché dans la création de site web, les plateformes de création en ligne. À grand renfort de matraquage publicitaire, des solutions comme WIX ou Shopify propulsent de plus en plus de site web partout dans le monde. 

 

Il faut dire que la promesse est belle, pouvoir concevoir son site tout seul, depuis une interface très simple pour un coût extrêmement faible. Sauf que c’est très souvent une fausse bonne idée, et nous allons voir pourquoi.

Premièrement, le sites web conçus depuis ces plateformes ne sont pas performants, aussi bien en terme d’expérience utilisateur que de référencement naturel. À l’exception de Shopify qui a un canal de conversion pour l’acte d’achat bien conçu. 

D’après ahrefs, 98,6% des sites réalisés sur Wix n’ont aucun trafic.  

Et surtout, le contenu que vous ajoutez sur un site WIX ou Shopify, ne vous appartient pas

Votre site Wix et tout son contenu sont hébergés exclusivement sur les serveurs de Wix, et ne peuvent être transférés ailleurs. Plus simplement, il n’est pas possible d’exporter ou d’intégrer des fichiers, des pages ou des sites, créés à l’aide de l’éditeur Wix ou de l’ADI, vers une autre destination ou un hébergeur externe.

Wix.com

Contrairement aux CMS, qui sont des logiciels Open-source, les sites hébergés sur ces plateformes appartiennent à des entreprises privées

 

De plus, le coût faible à première vue, est souvent un mirage puisque pour ajouter des fonctionnalités sur votre site web, vous serez contraint de passer par les boutiques d’extensions de ces plateformes qui elles présentent des coûts beaucoup moins avantageux.

Pourquoi WordPress est la meilleure solution ?

Maintenant que nous avons fait un tour d’horizon des différentes solutions existantes pour assurer la création de votre site web, nous allons vous présenter les différents arguments qui font que WordPress est, dans 99% des cas, la bonne solution pour le développement de votre site web.

Parce-que c'est le plus utilisé

Le fait que WordPress soit le CMS le plus utilisé, en soit génère déjà de gros avantages par rapports aux autres solutions.

> Une communauté importante

La communauté d’utilisateurs et de développeurs WordPress est très importante, par conséquent, quand vous cherchez la solution à un problème, il y a de très grandes chances pour que le problème ait déjà été évoqué par quelqu’un et qu’une solution existe.

> Des extensions puissantes

La popularité de WordPress fait qu’un nombre important d’extensions visant à ajouter des fonctionnalités ont au fur et à mesure du temps été développés. Et ces extensions sont très puissantes, en voici 4 qui sont très importantes.

Yoast SEO

Yoast SEO est une extension qui permet d’optimiser, page par page tout le contenu de votre site web pour le référencement naturel de Google.

Woocommerce

Woocommerce transforme le CMS WordPress en un CMS Spécialisé pour le e-commerce. Particulièrement efficace pour le positionnement naturel.

Elementor

Parmis les différents builders, qui permettent de personnaliser à 100% votre site web, nous retenons surtout Elementor qui est très puissant. 

WP Rocket

La rapidité d’un site web est une spécificité techniques très importante, et WP Rocket permet de rendre votre site beaucoup plus rapide.

> De nombreux prestataires

Étant un logiciel open-source très populaire, si vous devez changer de prestataire, vous n’aurez pas de mal à migrer et à faire gérer votre site web par une autre agence ou un freelance (ou vous même si vous vous y êtes formé).

C'est le plus optimisée pour le SEO

WordPress est un CMS qui est bien conçu pour le SEO, notamment avec le plugin Yoast ou même RankMath en ajout. C’est même Google qui l’a déclaré à plusieurs reprises (voir vidéo).

Le cas des failles de sécurité

Le CMS WordPress se traine une réputation de logiciel sensible au piratage. Et cette réputation ne vient pas de nul part, en effet la solution antivirus Sucuri a réalisé une étude en 2020, et cette dernière soulève de vraies questions concernant la sécurité des sites WordPress

 

En effet, il est apparu que 83% des sites fonctionnant depuis un CMS qui étaient piratés, étaient des sites WordPress.

Ce chiffre peut faire peur, mais les raisons sont connus.

Premièrement, c’est aussi le CMS le plus attaqué, étant donné que c’est le plus utilisé. Mais il apparait aussi que 39% de sites piratés l’étaient en raison de mises à jour en retard non réalisées, 8% en raison de mots de passe trop simples, et 52% par des vulnérabilités dans les extensions non mises à jour.

 

En conclusion, pour éviter qu’un site wordpress soit piraté, il suffit simplement d’assurer un minimum de maintenance et de mise à jour ainsi que s’assurer de ne pas utiliser un mot de passe administrateur trop simple.

Nos études de cas